Archives du mot-clé promenade avec une feuille

la plante en ville 8

Image

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 26 mars 2014, direction le Mont-Royal. Pour des baladeuses et des promeneurs, la feuille a été perçue comme un appel désespéré au printemps. Mais moi je n’en ai pas marre de l’hiver. Il y a des pays où l’hiver dure deux ans, à Tomes par exemple.*  Et pour une plante d’intérieur, c’est de la broutille.

Boulevard St-Laurent: – Tiens, je savais pas que les palmiers poussaient au Québec!
Coin St-Urbain-Duluth: – C’est une bonne idée ça, on a bien besoin du printemps! C’est vraiment drôle!
– Comme une pancarte ou un parapluie, mais c’est une feuille! Et vous avez ça chez vous? –Oui, ça pousse aussi au Québec, chez moi elle devient énorme. – J’aime ça, c’est bien ce que vous faites !

On the 26 of March 2014, walk to the Mont-Royal. For some wanderers, the leaf was seen as a desperate call for spring. But I‘m not fed up with  winter. There are countries where winter lasts two years, in Tomes for example.*  And for a houseplant, this is irrelevant.

Boulevard St-Laurent: Well, I didn’t know that palm trees grew in Quebec!
St-Urbain-Duluth corner: This is a good idea, we really look for spring to come! It’s really funny!
It’s not a placard nor a umbrella, it comes from your home?   –Yes, it also grows in Quebec, in my home it’s this enormous. 
I like that you do this !

Projet la plante en ville – promenade avec une feuille
* Christoph Ransmayr «Le dernier des mondes» Flammarion1988.
Photos: André Deniger

la plante en ville 7

Jeudi le 7 novembre dernier à 14h, est sortie la plante en ville.

la plante en ville VII, nov. 2013

la plante en ville VII, nov. 2013

Partie de la rue Roy, la feuille géante fut transportée vers l’est et la promenade s’est terminée à l’église Notre-Dame de Guadalupe (au coin des rues Ontario et de Bordeaux).

Sur la rue, on m’a carrément demandé s’il s’agissait d’une performance. Le gens ont besoin de savoir. Je peux leur dire d’où je viens et où elle va. Le jour gris ne pullulait pas les gens sur le trottoirs. Avant mon arrivée, sur Ontario, un monsieur me demande où je vais comme ça.. « juste ici, nous sommes presque arrivées!

.

La promenade précédente avait eu lieu en mai dernier, et s’était terminée au square Dorchester.

Cliquez ici pour visionner l’ITINÉRAIRE DE MARCHE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

la plante en ville 6

Samedi le 18 mai à 16h40, a eu lieu une sixième promenade de la plante en ville. La promenade avec une feuille géante a voyagé en direction sud-ouest et s’est terminée au Square Dorchester vers 17h15. Cette fois, cette action a eu lieu sans collaborateur. J’ai documenté la coupe de la feuille avant le départ et photographié la feuille à l’arrivée.

Cette nouvelle promenade avec une feuille a suscité diverses réactions. Sur la rue St-Laurent, quelqu’un s’est exclamé: -That’s awsome, I like your style!

Ailleurs on m’a demandé ce que je faisais avec cette feuille, j’ai répondu que cette plante pousse chez moi et qu’au lieu de jeter les vieilles feuilles, je les rends à la nature. Et la nature ici, c’est la ville, c’est la rue. «That’s a good idea, what a nice thing to do!»
Un groupe de gens s’est écarté pour me regarder passer. L’un d’eux: – oh, laissons passer la dame avec une feuille, c’est une énorme feuille!
Une dame: – That’s incredible!  Probablement à cause de la grandeur de la feuille..
Une petite fille à sa maman: -Regarde la grande feuille!

Puis de trois ados, le plus dégourdi me demande si c’est une vraie feuille. Je réponds oui – it grows naturally, at my home – Cool!.. qu’il répond, puis à son copain derrière mon dos – stupid!…

Ce diaporama nécessite JavaScript.